Réunification de la Bretagne, François de Rugy relancerait-il le débat ? Bretagne Réunie répond présent !

Réunification de la Bretagne, François de Rugy relancerait-il le débat ? Bretagne Réunie répond présent !

Nous pouvions lire à la une du magazine Bretons de septembre 2017, le titre, François de Rugy “je proposerai la réunification”. Samedi dernier, le président de l’Assemblée nationale s’adressant aux internautes et twittos dans un jeu de questions réponses confirmait ses propos en un “… le plus tôt sera le mieux”.

De préciser cependant cette fois qu’il ne pouvait, de part son statut, lui-même proposer la loi pour y arriver. La tradition semblerait en effet interdire aux présidents de déposer eux-mêmes une proposition. Proposition que devraient alors porter les élus et locaux et nationaux, mais de ce côté là… rien n’arrive.

Et pourtant, les sondages qui d’année en année se répètent annoncent qu’entre 60 et 70% de la population de Loire-Atlantique se prononcent pour la réunification. Aucun élu ne veut porter le débat devant aucune assemblée départementale, régionale ou encore nationale !

Il faudra donc bien qu’un jour la question soit posée. C’est pourquoi Bretagne Réunie qui choisit toujours la voie démocratique dans ses actions, milite pour le droit d’option, c’est-à-dire par voie de pétition. Cette pétition qui exige 100 000 signatures (de citoyens inscrits sur les listes électorales du 44), obligera le Conseil Départemental à porter la question sur l’avenir de la Loire-Atlantique dans sa région administrative.

Les militants et sympathisants de Bretagne Réunie se sont emparés du sujet et chaque week-end vont à la rencontre des citoyens du 44 pour faire signer cette pétition. Ils seront encore présents ce prochain week-end à Saint Nazaire  ce samedi pour la 18ème édition de la Grande Marée, à Guérande samedi et dimanche aux Médiévales et enfin à Blain pour le Tartan Deizh ce dimanche.

Ce sont déjà, bientôt près de 60 000 signatures récoltées… mais la difficulté réside dans le fait que seule la version papier soit acceptée ! La pétition est également téléchargeable sur bretagnereunie.bzh et à nous retourner adresser par la Poste.

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.