Suite au vote du Conseil Départemental qui demande à l’État d’organiser un référendum décisionnel sur la réunification de la Bretagne, Bretagne Réunie s’apprête à remettre officiellement au Gouvernement les 105 000 signatures d’électeurs de Loire Atlantique qui ont signé la pétition pour enfin pouvoir voter sur la réunification de la Bretagne.

 

Bretagne Réunie a décidé de transporter ces signature à vélo, formidable moyen d’aller à nouveau à la rencontre des citoyens pour exposer l’intérêt de la réunification de la Bretagne et de la création d’une vraie région Val de Loire…

Jour #12

Les 105 000 signatures ont bien été déposées à l’Assemblée Nationale.

Une quinzaine de députés ont répondu à l’appel de l’invitation du député Yannick Kerlogot, organisateur de la réception. Il est important de souligner que ce groupe de parlementaires représentait l’ensemble des partis démocrates.

Tous ont reconnus les manquements dans le traitement des 105 000 signatures de la pétition pour le droit d’option. Tous ont soulignés la nécessité d’aller de l’avant et leur souhait de voir très bientôt des projets ou propositions de loi.

A l’occasion du débat sur une nouvelle collectivité Alsacienne, les députés nous ont bien précisé qu’aujourd’hui le droit à la différenciation était pris en considération. C’est dans le cadre de la différenciation que la réunification pourrait aboutir.

Bretagne Réunie se réjouit de ces soutiens mais reste plus que jamais mobilisée et attentive aux mesures qui seront prises dans les prochains mois.

 

Quelques nouvelles de nos cyclistes :

Jours #8 et #9

 

 

Quelques nouvelles de nos cyclistes :

Après un jeudi de repos bien mérité à Blois, en route vers Orléans vendredi. Encore une très belle journée!

Arrivée en fin de journée en pleine fête de la musique, où l’équipe a été chaleureusement accueillie par le Bagad Ster Glaz!Un grand merci à eux!

Départ hier matin, samedi, pour Pythiver… On se rapproche de l’objectif! Nos courageux cyclistes n’auront pas faibli, avalant les kilomètres un à un sans tricher (et oui, car il aurait pu être tentant de monter parfois dans le fourgon des accompagnateurs!).

Encore quelques coups de pédale et ils seront ce soir à Thomery, fief du co-président de l’association, lequel leur réserve un excellent accueil et une nuit bien reposante avant l’ultime étape…

20/06/19 jour #7

Jour de repos pour nos courageux cyclistes, dans la belle ville de Blois! De quoi reposer un peu les mollets et échanger sur la question de la réunification: une belle rencontre avec un couple d’écossais (voir photo), tout à fait au courant de la cause et qui assuré l’équipe de son soutien.

L’équipe accueille Paul Urvoy, qui vient d’arriver à Blois par le train et qui prendra la route dès demain, remplaçant Jean Heurtel qui aura été un formidable compagnon de route!

 

19/06/19 jour #6

 

Et encore 66 kilomètres pour ce 6eme jour, ce qui porte nos cyclistes à un total de 420 km à mi-parcours! et oui, en comptant chaque petits détours et en prenant les chemins de traverse le long de la Loire, les kilomètres commencent à se cumuler et à dépasser les estimations !

Mais ce n’est pas pour entamer le moral de nos cyclistes, bien au contraire.

Aujourd’hui c’est Serge, qui pédale depuis le début, qui nous livre son témoignage :

Serge, ton état d’esprit?

– Je suis super positif et content! Super fier d’aller porter nos signatures à Paris. C’est très motivant! Et on espère par dessus tout être entendu pour pousser les députés à rédiger un projet de loi afin de faciliter les référendums locaux…

Des difficultés rencontrées pour l’instant ?

– Franchement, tout se passe bien, c’est nickel! Des conditions au top qui nous permettent d’avaler les kilomètres.

Un moment fort depuis le départ ?

– Sans hésitation l’accueil à Angers par l’asso des bretons d’Anjou, dont les membres nous ont reçu le dimanche à Villeveque pour un super pique nique et un fest deiz. Ça a été un soutien tellement fort et chaleureux, on a senti une telle solidarité, c’était extraordinaire !

17/06/19 Jour#4

                                                         

85,5 km: une belle distance parcourue en ce 4ème jour pour rallier Angers à Chinon, cité en laquelle Louis XII reçut, en 1498, la bulle papale annulant son mariage avec Jeanne de France, lui permettant ainsi d’épouser Anne de Bretagne, veuve de Charles VIII.

Cette journée fut également l’occasion de s’arrêter à la permanence de Madame Nicole Dubré-Chirat, députée du Maine et Loire, où l’équipe a été écoutée par Madame Chateau, attachée parlementaire. Bon nombre d’élus ont en effet été sollicités par nos soins afin de mettre en place ce «relais d’écoute» et ainsi porter le message de la réunification jusqu’à Paris.

Et pendant ce temps là, la vie d’équipe s’organise bien…

16/06/19 Jour #3

Nos cyclistes partis ce matin du secteur d’Ingrandes sont désormais à Angers, où les attendaient les membres de l’association https://bretonsdanjou.fr/

 

Formidable accueil, qui atteste de la solidarité de la diaspora bretonne : pique-nique et fest deiz au programme, assurés par les membres de l’association, de quoi reposer les mollets fatigués…

 

Nous avons donc quitté la Bretagne, mais n’oublions pas qu’ Angers et l’Anjou sont très liés avec celle-ci dès le VIe siècle, et en particulier au IXème siècle: en septembre 851, Erispoe et Charles II signent un traité très important, reconnaissant la souveraineté de la Bretagne. Les frontières sont instaurées et perdureront jusqu’en 1941, lorsque, le 30 juin, avec le décret n° 2727 du 30 juin, le département de la Loire-Inférieure intègre la région d’Angers.

 

Ce décret est abrogé en 1944, mais la création des régions de programme en 1956 reprend en partie ce découpage. La préfecture de région quitte Angers au profit de Nantes à la création des régions administratives en 1972. La région d’Angers devient les Pays de la Loire.

AJJY4366[1]

Un grand merci à Alan Viaouet de l’Institut Culturel de Bretagne pour ces rappels historiques.

15/06/19 Jour #2

Nos cyclistes de ce second jour sont repartis ce matin de Nantes, après un nouveau passage devant le Conseil Départemental: l’occasion de communiquer sur notre action aux journalistes présents et d’échanger avec les passants.

Direction Ancenis ensuite, où le passage de l’équipe a été salué par une équipe de supporters ! Un grand merci à eux pour leurs encouragements.

Les cyclistes et les accompagnateurs bivouaquent ce soir du côté d’Ingrandes, terme Gaulois signifiant étymologiquement frontière: en effet ce lieu constituait un lieu la limite entre le royaume de Bretagne et l’Anjou, tout en étant un point d’échange commercial très important.

Ils retrouveront demain les membres de l’association https://bretonsdanjou.fr/ , que nous remercionspar avance pour leur soutien!

14/06/19 Jour #1

Suite au vote du Conseil Départemental qui demande à l’État d’organiser un référendum décisionnel sur la réunification de la Bretagne, Bretagne Réunie s’apprête à remettre officiellement au Gouvernement les 105 000 signatures d’électeurs de Loire Atlantique qui ont signé la pétition pour enfin pouvoir voter sur la réunification de la Bretagne.

 

Bretagne Réunie a décidé de transporter ces signature à vélo, formidable moyen d’aller à nouveau à la rencontre des citoyens pour exposer l’intérêt de la réunification de la Bretagne et de la création d’une vraie région Val de Loire…

 

Départ ce matin donc, sous un soleil radieux, avec des cyclistes sur-motivés!

 

Passage à Bouée et photo symbolique devant la mairie, qui avait voté dés 2009, suite à une mobilisation de près de 70% de ses habitants, un vœux en faveur de la réunification de la Bretagne.

 

Arrivée en fin d’après midi devant le Conseil Départemental: un accueil revigorant par Bombarde & Co a permis de faire oublier les jambes lourdes et autres petites courbatures généralement associées aux périples à vélo (les cyclistes comprendront!)