Durant l’été, l’Agence Culturelle Bretonne, Bretagne Réunie, Produit en Bretagne et le mouvement associatif ont formé un groupe de travail dont l’objectif est de placer la question bretonne au cœur des élections municipales nantaises qui auront lieu en mars prochain.

Un courrier a été adressé le 14 septembre dernier aux quatre candidates aujourd’hui déclarées : Laurence Garnier (Les Républicains), Julie Laernoes (Europe Ecologie – Les Verts), Valérie Oppelt (En marche) et Johanna Rolland (Parti Socialiste). Nos associations leur ont demandé d’organiser à tour de rôle, dans le cadre de leur campagne, un atelier participatif centré sur les enjeux bretons, ouvert à tous, afin d’alimenter leurs différents programmes électoraux.

Julie Laernoes nous a d’ores et déjà répondu favorablement. Le déroulé que nous avons proposé aux différentes candidates, indiqué ci-dessous, sera respecté. L’événement organisé par cette candidate aura lieu le mercredi 16 octobre, de 19:00 à 21:30, à la Maison des Syndicats, place de l’Etat, sur l’île de Nantes.

Nous invitons tous les amoureux de la Bretagne à venir participer à ce premier événement afin de placer les principes qui nous animent au cœur des futures décisions démocratiques locales.

Déroulé :

1er temps, 3 ateliers simultanés :

Rayonnement international de la ville : quelle visibilité de la Bretagne à Nantes ?

Témoin : Yves Averty, pour l’Agence Culturelle Bretonne de Loire-Atlantique (fédération de 103 associations)

Langue bretonne : comment répondre à la demande des parents nantais ?

Témoins : Liza Jakez-Vargas, de « Kentelioù an noz » (association d’enseignement) et des parents d’élèves

Booster l’emploi : comment bénéficier de l’image de la Bretagne ?

Témoin : Jean-Pierre Coïc, pour « Produit en Bretagne » (réseau de 420 entreprises comptant plus de 19 000 salariés en Loire-Atlantique)

2e temps, plénière :

Réunification de la Bretagne : faire voter les Nantais ?

Témoin : Kevin Jezequel, pour le comité local nantais de « Bretagne réunie » (association à l’initiative de la pétition signée par 105 000 électeurs de Loire-Atlantique)

Nous vous remercions de relayer l’information auprès de tous vos contacts !