Close

Bretagne Réunie

Category: Communiqués de Presse

Premier tour des élections présidentielles de 2002

Communiqué du C.U.A.B,

premier tour des élections présidentielles de 2 002

Une campagne électorale atone et l�absence de projets véritables des candidats ont découragé les électeurs qui se sont, soit abstenus, soit reportés sur des candidats « protestataires ».

Le système politique français surdétermine les deux candidats arrivés en tête au premier tour et les alliances d�Etats Majors, organisées dans le seul but de gagner la « majorité présidentielle ». Le Pen n�a gagné que 200 000 voix alors que la droite a perdu 4 millions d�électeurs et la gauche 2 millions.

C�est le dysfonctionnement grave des institutions, complètement sclérosées, qui n�écoutent pas les souhaits des électeurs et qui réduit à néant l�expression de l�opinion publique. Ceux qui ont en charge la politique de la France et son adaptation à l�Europe sont devenus sourds, enfermés dans leur autosatisfaction jacobine permanente.

Peut-on attendre du candidat Chirac qu�il s�engage dans un processus de réformes fortes des institutions et de modernisation de la démocratie ? Il devra alors reconstruire une vraie pratique démocratique, mettre un terme au règne des Présidents Gouverneurs des collectivités territoriales et reconnaître les véritables territoires régionaux comme base moderne du rapport entre les citoyens et les responsables politiques élus.

Cela doit passer par la fin de la partition de la Bretagne et une réponse rapide aux attentes de la majorité des Bretons : la réunification.

Ce dossier était entre les mains de L. Jospin depuis plusieurs mois. Mal conseillé par les caciques locaux, il n�a pas eu le courage politique de proposer à la Bretagne un projet ambitieux (la réunification, mais aussi le droit à l�expérimentation). De ce fait, il n�a pas pu trouver la réserve de voix qui aurait pu tout changer pour ce premier tour.

Une fois l�extrême droite éliminée de la nécessaire phase de recomposition politique qui s�annonce, tout reste à faire pour les Bretons lors des législatives pour assurer la reprise du processus de réunification, il faudra conforter les positions des politiques véritablement désireux de créer les conditions d�une démocratie moderne et authentique.

FIN DU COMMUNIQUE