Bretagne Réunie déplore l’incendie de la cathédrale de Nantes ce 18 juillet 2020.

C’est une brûlure qui touche particulièrement l’ensemble de la Bretagne.

La première pierre avait été posée  sous l’impulsion du duc de Bretagne Jean V et de l’évêque Jean de Malestroit, en 1434. On y trouve notamment le gisant de François II de Bretagne.

Bretagne Réunie remercie les pompiers pour leur travail, grâce auquel les feux ont été maitrisés, et  appelle à une mobilisation immédiate de la part des acteurs et citoyens bretons, de la région Bretagne et des pouvoirs publics pour la restauration complète du monument dont les vitraux de 1499, offerts par Anne de Bretagne, détruits dans le brasier

Bretagne Réunie souligne également l’existence d’une cagnotte en ligne mise en place par l’Institut De Bretagne: 

https://www.helloasso.com/associations/institut-culturel-de-bretagne/formulaires/1

Si la piste de l’ « incendie volontaire » est confirmée, Bretagne Réunie s’interroge sur les dispositifs mis en œuvre pour la préservation du patrimoine breton car nous avons tous en mémoire le vol d’un autre symbole patrimonial breton à savoir le reliquaire d’Anne de Bretagne en avril 2018.